Une fin d’année explosive

Par Sandro Célant 12:00 AM - 31 Décembre 2018
Temps de lecture :
Le 31 mai 2017, les pièces de l’orgue ne nécessitant pas de restauration ont été livrées à la cathédrale Saint-Jean-Eudes de Baie-Comeau.

Grâce à une superbe prestation de deux buts et cinq passes, le Russe Ivan Chekhovich (32-32-64) s’est hissé au sommet des pointeurs au sein de la LHJMQ. Photo courtoisie

Baie-Comeau – Le Drakkar a clôturé l’année 2018 de façon explosive, lundi après-midi, quand il a littéralement écrasé les Cataractes de Shawinigan par la marque de 11-3 devant 3 185 amateurs présents au Centre Gervais Auto.

Inspirés par une autre brillante prestation de l’attaquant russe Ivan Chekhovich, les membres de l’équipage ont de nouveau sonné la charge face à des rivaux déboussolés dans tous les sens du mot.

L’excellent numéro 13 a répété ses prouesses offensives avec une performance étincelante de deux buts et cinq mentions d’aide dans ce match à sens unique.

Meilleur franc-tireur du circuit Courteau avec 32 buts, Chekhovich (fiche de 32-32-64) a profité de sa meilleure prestation en carrière pour rejoindre et s’emparer du premier rang des marqueurs de la ligue en compagnie de Peter Abbandonato des Huskies de Rouyn-Noranda.

Première période

Les visiteurs n’ont pas mis de temps à afficher leurs couleurs en se forgeant une avance rapide de 3-0 en première période en plus de bombarder leur ex-gardien de but Justin Blanchette de 25 lancers.

La domination des gagnants s’est poursuivie de plus belle au cours des 40 dernières minutes. « Une performance sans bavure. Les gars ont donné le ton dès le départ et ont maintenu la cadence pendant 60 minutes », a résumé le pilote Martin Bernard avec beaucoup de satisfaction.

Nathan Légaré (2b-1p) et le capitaine Gabriel Fortier (2b-2p) ont aussi été productifs et ont permis au premier trio du Drakkar de terminer le match avec un total de 14 points.

Christopher Benoit, Shawn Element, Christopher Merisier-Ortiz, Jordan Martel et Yaroslav Alexeyev ont complété le pointage pour les vainqueurs, qui ont mitraillé les gardiens Justin Blanchette et Antoine Coulombe de 58 lancers.

Gabriel Belley-Pelletier, Jérémy Manseau et Max-Antoine Melançon face au gardien Dereck Baribeau, qui a vu ses coéquipiers inscrire quatre buts avec leur jeu de puissance en plus d’en marquer deux autres en désavantage numérique.

Les membres de l’équipage, qui vont célébrer le jour de l’an de belle façon, renoueront avec l’action, le 4 janvier, alors qu’ils rendront visite aux Tigres à Victoriaville.

Partager cet article