Un trio de l’École de musique Côte-Nord en première partie – Les JMC s’amènent avec Trésors cachés

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Un trio de l’École de musique Côte-Nord en première partie – Les JMC s’amènent avec Trésors cachés
La première partie du concert sera assurée par Laurence Bernard, Léa Girard et Pierre-Olivier Jobin de l’École de musique Côte-Nord.

Baie-Comeau – Les Jeunesses musicales du Canada (JMC) seront de retour à Baie-Comeau le 28 février afin de présenter le concert Trésors cachés avec, en première partie, un trio de l’École de musique Côte-Nord.

Les mélomanes sont invités au Centre des arts pour découvrir la musique arménienne de la violoniste Nuné Melik qui livrera « les fruits de son parcours façonné par le désir de faire rayonner la musique de son peuple », peut-on lire dans un communiqué diffusé par la salle de spectacle.

La musicienne sera accompagnée au piano par Michel-Alexandre Broekaert. Ce dernier, qui est accompagnateur et coach à l’Université de Montréal et à l’Université McGill, agit comme collaborateur régulier avec les Jeunesses musicales du Canada. Parmi toutes les distinctions qu’il a reçues pendant sa carrière, il y a le prix du meilleur pianiste de l’édition 2016 de la Mary Trueman art song vocal competition, tenue à New York.

Nuné Melik est une violoniste émergente sur la scène internationale. Elle partage son temps entre Montréal et New York. On la décrit comme une experte de la musique du Caucase et ses recherches sur le sujet l’ont d’ailleurs amenée à donner de nombreuses conférences.

La musique arménienne fait partie d’un héritage culture millénaire. Le concert Trésors cachés célèbre la créativité et la résilience du peuple arménien et son répertoire, dit-on, porte à la fois les marques du génocide et les traces du folklore.

École de musique

Un trio de l’École de musique Côte-Nord assurera la première partie du concert. Les élèves Laurence Bernard au violon et Léa Girard au violoncelle rejoindront le professeur Pierre-Olivier Jobin au piano pour interpréter trois pièces.

Les musiciens offriront à leur public Méditation, un extrait de l’opéra Thaïs de Jules Massenet, au violon et piano, Le cygne de Camille Saint-Saëns, au violoncelle et piano, et Le dernier des Mohicans de Trevor Jones, en trio.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des