Francis Leclerc a bien failli gâcher la fête

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Francis Leclerc a bien failli gâcher la fête
Malgré les prouesses de son ancien gardien de but Francis Leclerc, le Drakkar est parvenu à arracher une victoire dramatique de 2-1, vendredi soir, face aux Wildcats de Moncton. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar a fait face à un gardien de but en très grande forme, vendredi soir, mais est tout de même parvenu à l’emporter 2-1, en prolongation, sur les Wildcats de Moncton.

L’ex-cerbère du navire Francis Leclerc a livré toute une performance face à ses anciens coéquipiers, qui ont eu besoin de 49 lancers (contre 19) avant de se sauver avec les honneurs du premier match de cette série huitième-de-finale.

Étoile incontestée de la partie, l’homme masqué de 20 ans a vite affiché ses couleurs dès les premiers instants de la rencontre et a poursuivi ses prouesses jusqu’à la toute fin.

Christopher Benoit a finalement tranché le débat, en milieu de quatrième période, quand il s’est emparé d’une rondelle libre dans l’enclave pour soulever la foule (2 188 personnes) réunie dans les gradins du centre Henry-Leonard.

« C’est une grosse victoire d’équipe. Personne n’a arrêter de travailler et nous avons fait les bonnes choses en dirigeant plus de 40 rondelles en direction de Francis (Leclerc). La partie a été juste (fair) et le travail a fini par rapporter », a commenté la deuxième étoile du match.

Les punitions

Outre les nombreux arrêts clés de leur ancien gardien, les membres de l’équipage ont fait face à beaucoup d’adversité même s’ils ont largement dominé dans la colonne des tirs au but.

L’efficacité du désavantage numérique explique également ce premier triomphe très important après avoir accordé huit jeux de puissance à l’adversaire, dont cinq au cours de la première période seulement.

« Les gars ont accompli tout une besogne en défensive. Ils sont restés concentrés et ont gardé le focus sur les bonnes choses et je suis très fier d’eux », a enchaîné le pilote Martin Bernard.

Tout comme l’auteur du but gagnant, l’entraîneur-chef a aussi parlé des bonnes choses qui se produisent quand le travail est bien fait. « Les joueurs étaient prêts pour ce match. La foule a été incroyable derrière nous et on se concentre maintenant sur le deuxième », a ajouté le patron derrière le banc.

En vitesse

Nathan Légaré a inscrit le premier but de séries en deuxième période…Charles-Antoine Giguère a sonné la réplique des Wildcats, qui ont perdu les services de l’un de leurs meilleurs marqueurs, Jakob Pelletier, en première période…Le défenseur ennemi Jordan Spence a également été blessé durant la période d’échauffement…La direction du Drakkar a fait appel à Hugo Robinson pour interpréter l’hymne national avant la partie…Les deux équipes se retrouvent, samedi après-midi, pour le duel numéro deux de la série.

 

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des