Collection du Symposium : le maire Montigny veut une salle d’exposition

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Collection du Symposium : le maire Montigny veut une salle d’exposition
Le président du comité organisateur du Symposium de peinture de Baie-Comeau, Carl Beaulieu (à droite) a remis au maire Yves Montigny une reproduction de la toile du président d'honneur, Gérard Boulanger, oeuvre intitulée Lumière nordique, lors de la cérémonie de clôture du 30 juin. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Le projet de doter la ville de Baie-Comeau d’une salle d’exposition permanente pour mettre en valeur les quelque 400 toiles accumulées au fil des ans par le Symposium de peinture de Baie-Comeau est revenu sur le tapis lors de la clôture de la 33e édition.

« Maintenant, c’est le temps de le faire. Il faut passer de la parole aux actes », a martelé le maire Yves Montigny en entrevue avec le journal Le Manic une fois le rideau tombé sur l’événement, le dimanche 30 juin.

À chaque édition, les peintres qui en sont à leur première participation remettent une toile destinée à la collection du symposium. En 33 ans, de véritables petits bijoux ont ainsi été obtenus, mais, pour la très grande majorité, ils sont déposés dans des coffres, entreposés et ressortis pour être exhibés aux visiteurs de l’événement quelques jours par an, au grand dam du président du comité organisateur. « C’est triste. On veut vraiment les mettre en exposition », a souligné Carl Beaulieu.

Le dossier d’un lieu d’exposition permanente interpelle la municipalité depuis plusieurs années. Au moins trois maires, si ce n’est quatre, l’ont eu dans leurs cartons, selon M. Montigny, qui espère être celui qui pourra sabler le champagne.

Trouver une façon

« Il faut trouver une façon de le faire », a-t-il lancé. Il croit que ça pourrait passer par la deuxième vie à donner à l’immeuble du 67-71, place La Salle, de propriété municipale et dont l’intérieur a été démoli et décontaminé au cours de l’année 2018 dans l’espoir de pouvoir attirer des promoteurs. « Il y a une belle opportunité. On espère être capable de le faire dans cet édifice-là. Si jamais ce n’est pas là, on trouvera un autre endroit. »

Le maire considère que la collection du Symposium de peinture Baie-Comeau doit absolument être exposée. « On ne peut pas la laisser entreposée. Il faut vraiment qu’elle soit vue par les touristes, par les citoyens et que ça devienne une fierté municipale. »

Même s’il espère que la prochaine année permettra de concrétiser le projet, M. Montigny a insisté sur le fait que la Ville ne doit pas être le seul bailleur de fonds. « On pourrait le faire demain, investir 1 M$ sur un bâtiment, mais ce serait à 100 % à la charge des citoyens, ce que je ne souhaite pas faire », a-t-il noté, en parlant de démarches nécessaires auprès des gouvernements provincial et fédéral.

Fait à noter, M. Montigny voit aussi dans la future salle d’exposition  l’occasion d’y présenter les toiles de la collection de Jérémie Giles, acquise gracieusement d’un collectionneur par la Ville de Baie-Comeau.

Partager cet article

2
Laissez un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
pauline blouinRaymonde Corbey Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Raymonde Corbey
Invité
Raymonde Corbey

Que faites-vous de la Maison du Patrimoine qui devait être utilisé à cet effet ?

pauline blouin
Invité
pauline blouin

Três bonne idée Yves