Salut Le Prof!

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Salut Le Prof!
Marc Caron aura été un grand bâtisseur régional sur les scènes du football et hockey mineur. Photo courtoisie

Baie-Comeau – Les milieux du sport local et régional rendent un dernier hommage à l’un de leurs grands bâtisseurs, samedi, à l’occasion des funérailles officielles du Baie-Comois Marc Caron.

Emporté par la maladie, le 10 juillet, celui que l’on surnommait communément Le Prof Caron a été un personnage impliqué et bien connu de tous sur la scène sportive.

Que ce soit au football l’automne ou au hockey l’hiver, l’homme de 63 ans aura marqué les annales grâce à son dévouement intense et assidu durant toutes ces années de bénévolat.

Un des principaux artisans du programme de football scolaire des Vikings de la polyvalente des Baies, Le Prof n’était pas le plus flamboyant, mais avait sa façon bien à lui de passer ses messages et de faire progresser les choses.

Ces nombreuses décennies à développer les deux sports et les athlètes (dont l’auteur de ces lignes) auront été significatives dans la vie de plusieurs sportifs et adultes qui l’ont côtoyé.

Scène provinciale

À la suite de son décès, plusieurs organismes ont souligné avec tristesse le départ de celui, qui a connu son long cheminement professionnel à l’emploi de l’aluminerie Alcoa.

Hockey Québec a salué sa grande implication dans l’implantation de la structure intégrée sur la Côte-Nord en partenariat avec la Fédération québécoise de hockey sur glace.

Que ce soit au football ou au hockey mineur, Marc Caron était fort apprécié de ses joueurs. « Il était très impliqué dans le développement des jeunes. Les jeunes adoraient sa façon d’enseigner, d’intervenir auprès d’eux. Ça les rejoignait beaucoup », a commenté Pierre Rocque, son ami et ex-président de Hockey Côte-Nord.

Hockey régional

La grande famille du hockey régional a également perdu un membre important, qui a longtemps œuvré dans diverses fonctions comme registraire ainsi que président de la Ligue de hockey simple lettre Gérald-Vaillancourt.

Dévoué et très modeste, Marc Caron n’était vraiment pas le genre à attirer les regards ou se mettre en avant-plan et ce, peu importe toutes ses réalisations. Bien au contraire, il se faisait plutôt discret afin de ne pas trop attirer l’attention.

Amie de très longue date, Francine Gasse l’a accompagné jusqu’à la toute fin et a vécu les derniers moments difficiles. Cette autre grande bénévole dévouée au hockey mineur a bien résumé les traits de caractère du défunt.

« Marc avait sa façon de faire et n’aimait pas trop qu’on parle de lui. Cette fois, il ne pourra pas nous chicaner…Nous venons de perdre un grand homme. »

Salut Le Prof!

Repose en paix!

 

Partager cet article

1
Laissez un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Jean Cormier Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jean Cormier
Invité
Jean Cormier

Bon voyage mon chum et merci pour tout ….