Nady Larchet recherche les témoignages de fiers Nord-Côtiers

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Nady Larchet recherche les témoignages de fiers Nord-Côtiers
L'artiste Nady Larchet sillonnera la Côte-Nord du 4 au 25 août afin de recueillir des témoignages pour son nouveau projet. Photo courtoisie

Baie-Comeau – L’artiste Nady Larchet prépare un projet portant sur la fierté à son lieu d’appartenance et sillonnera la Côte-Nord du 4 au 25 août afin de recueillir des témoignages.

La Fermontoise de naissance, qui réside aujourd’hui en Beauce, recherche des collaborateurs dans le cadre d’une résidence de création qu’elle tient avec Panache art actuel et la Virée de la culture.

Dans les faits, Nady Larchet veut découvrir le lieu qui rend telle ou telle personne la plus fière et aimante de sa région, que ce soit au chalet, au café du coin, à la maison ou ailleurs.

« Par le biais de témoignages, d’enregistrements sur les lieux, d’impressions, de discussions, je souhaite récolte du matériel sonore afin de créer des pièces auditives en vue d’une exposition qui aura lieu à l’automne », explique l’artiste de 31 ans, qui compare l’art sonore à de petits tableaux en peinture, mais des tableaux sonores.

Exposition à l’automne

Le vernissage de l’exposition est prévu à la fin du mois d’octobre à la salle Jean-Marc-Dion à Sept-Îles. Elle y restera un mois. L’artiste mentionne que les visiteurs déambuleront dans l’espace et, grâce à des capteurs infrarouges, des pièces sonores émaneront de haut-parleurs selon l’endroit où ils seront.

Nady Larchet espère aussi rendre son projet public sur Internet, de manière à ce qu’on puisse cliquer sur une carte de la région et entendre ainsi les témoignages obtenus par les gens à partir du lieu qui fait leur fierté.

La Beauceronne d’adoption, dont les parents habitent aujourd’hui Sept-Îles, invite les personnes intéressées à témoigner de leur amour pour la Côte-Nord à la joindre par courriel au info@nadylarchet.com ou par téléphone au 418 222-1021. Les échanges, prévient-elle, dureront de quelques minutes à quelques heures selon les disponibilités des collaborateurs.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des