Franquelin renoue avec sa messe des chasseurs

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Franquelin renoue avec sa messe des chasseurs
Voici une scène croquée en septembre 2018 lors d’une messe des chasseurs dans une église de Charlevoix. (Photo : Pierre Rochette)

Franquelin renouera bientôt avec une tradition d’une autre époque oubliée avec le temps, la messe des chasseurs.

Le 14 septembre, à 19 h, l’église Saint-Étienne attend les paroissiens pour une célébration eucharistique aux couleurs de la chasse et de l’automne.

Dans les années 30 ou 40, souligne Judith Saint-Pierre, présidente de l’assemblée de fabrique, un curé avait lancé la formule qui a été populaire pendant plusieurs années. Mais cette coutume est ensuite disparue.

Cette année, son retour fait suite à une information voulant qu’une messe dédiée aux chasseurs soit célébrée dans certaines paroisses. Il n’en fallait pas plus pour que l’équipe paroissiale décide d’emboîter le pas.

L’un de ses membres, Jean-Émile Valois, prépare un événement haut en couleur.

« Je vais aller chercher un panache, des petits animaux empaillés (au Musée forestier) et une couple d’arbres », indique-t-il en faisant référence à la décoration de l’église.

Des prières

La messe sera célébrée en pleine période de chasse à l’arbalète, mais à quelques jours du début de la chasse à l’arme à feu le 20 septembre. Elle sera dédiée à ces hommes et ces femmes qui quittent leur foyer pour aller traquer le gros gibier en forêt.

« On leur souhaite bonne chance et on prie pour qu’ils reviennent en vie et avec les mains pleines », précise Mme Saint-Pierre. Ces mains pleines font évidemment référence aux captures de bêtes.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des