Un sixième roman jeunesse pour l’ancienne Baie-Comoise – Carole Dion ramène Magalie et ses amis

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Un sixième roman jeunesse pour l’ancienne Baie-Comoise – Carole Dion ramène Magalie et ses amis
Carole Dion en est à son sixième roman en sept ans avec les aventures de Magalie et ses amis. (Photo : courtoisie)

L’auteure Carole Dion n’en a pas fini avec les aventures de son personnage fétiche, Magalie, loin de là. Elle vient de publier un sixième roman jeunesse consacré à son héroïne qui, cette fois-ci, évolue dans un univers aux couleurs d’un béguin d’adolescente et de lettres anonymes.

La romancière, qui a passé 40 ans de sa vie à Baie-Comeau, a décidé que Magalie et les lettres anonymes présenterait le personnage avec des papillons dans le ventre. « Elle tombe amoureuse pour la première fois, mais elle ne tombe peut-être pas amoureuse de la bonne personne », explique-t-elle au bout du fil.

En même temps qu’elle rêve du bel inconnu qui a croisé son chemin, Magalie se met à recevoir des lettres anonymes sous la forme de proverbes. « Ils sont associés à des tranches de vie vécues précédemment. Donc, elle s’aperçoit qu’elle est suivie. Elle et ses amis essaient de découvrir qui les envoie », poursuit Carole Dion.

La jeune fille sera tellement affectée par ces lettres qu’elle en viendra à ne plus vouloir sortir de la maison et ne plus aller à l’école. Ses amis Coralie, William et Sam, également présents dans les aventures de Magalie dans les cinq romans précédents, seront à ses côtés pour l’aider à faire face à la situation.

Jouer avec les mots

L’auteure jeunesse aime jouer avec les mots. Si dans Magalie et les lettres anonymes, les proverbes ont une belle place, dans les cinq autres romans de la série qu’elle a publiés depuis 2012, elle aborde d’autres particularités, comme les homonymes, les messages à décoder et les charades.

Pour mener Magalie vers de nouvelles aventures, Carole Dion tente toujours d’associer l’intrigue à des jeux d’interaction destinés à tenir ses jeunes lecteurs en haleine.

L’ancienne Baie-Comoise écrit pour les 9 à 12 ans, mais assure que son lectorat ratisse beaucoup plus large et que des adultes affectionnent aussi ses histoires. Volon- tairement, l’âge de Magalie et de ses amis n’a jamais été précisé, question que le lectorat puisse s’identifier aux personnages selon la personnalité de chacun et non son âge.

Fait à noter, les six romans jeunesse de Carole Dion n’ont pas été écrits dans une suite chronologique. Avec Magalie et les lettres anonymes, l’auteure croit que d’ailleurs que des jeunes découvriront peut-être Magalie pour la première fois et pourraient être intéressés à lire les autres livres.

Publié aux Éditions L’Interligne, le dernier-né de l’auteure jeunesse est en vente à la pharmacie Brunet ou par commande à la librairie A à Z à Baie-Comeau.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des