Centre multisports : une priorité pour le service des loisirs

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Centre multisports : une priorité pour le service des loisirs
Responsable loisirs au Service de la culture et des loisirs, Daniel Soucy reconnaît que le dossier du centre multifonctionnel sportif figure parmi les priorités. Photo courtoisie

« C’est évidemment l’un des dossiers prioritaires sur la table en compagnie d’autres projets, qui seront évalués et déposés d’ici la date du 21 février. »

Les propos émis par Daniel Soucy, responsable loisirs au Service de la culture et des loisirs de la Ville de Baie-Comeau, confirment l’implication et l’intérêt de la municipalité dans le projet d’aménagement d’un centre multifonctionnel sportif.

En poste depuis le 3 juin seulement, le porte-parole reconnaît l’importance d’aller de l’avant dans une telle démarche. « Il y a eu beaucoup de travail d’effectué depuis les derniers mois afin de connaître les besoins, mais également la réalité économique reliée à chacun des dossiers », a expliqué le responsable.

À ce chapitre, le dirigeant assure que les étapes entreprises et réalisées par l’équipe d’ingénierie vont permettre de clarifier les choses. « Il y a plusieurs projets de proposés et l’objectif est de pouvoir bien les définir quand viendra le temps de les soumettre au conseil. »

Principaux projets

Il y a quelques mois, l’Association de baseball mineur de Baie-Comeau avait effectué une sortie publique pour déplorer le piteux état et la sécurité des terrains du parc Laval.
Le Service des loisirs s’est évidemment penché sur le dossier. « Il existe trois options possibles pour le baseball mineur qui, avec l’aménagement d’une nouvelle palestre (centre multifonctionnel), figurent parmi les principaux projets au tableau. »

Sans connaître tous les critères établis par le Programme ministériel d’aide aux infrastructures, M. Soucy précise qu’il y a encore plusieurs éléments à considérer. « Rien ne nous indique qu’il est impossible de soumettre plus qu’un projet. Il faudra toutefois tenir compte de tous les facteurs et de l’aspect stratégique à déployer. »

À ce niveau, le responsable rappelle que cette décision ne fait pas partie de son mandat ni celui de ses acolytes. Les études, les plans et les évaluations seront remis aux membres du conseil municipal, qui décideront ensuite la ou les options à privilégier.

« Nous avons une rencontre de prévue avec le comité de gestion cette semaine pour dresser le portrait de la situation. Le conseil se réunira à son tour afin de faire le point et déterminer les étapes suivantes avant le dépôt du 21 février », a conclu le responsable.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des