Louis-Jean Cormier lève le voile sur son nouvel album

Photo de Éric Martin
Par Éric Martin
Louis-Jean Cormier lève le voile sur son nouvel album
À l’automne, Louis-Jean Cormier a dévoilé un premier extrait ayant pour titre Je, me, moi qui se retrouvera sur son prochain album. Photo Maude Chauvin

Même s’il ne peut en confirmer le titre pour le moment, Louis-Jean Cormier vient à peine de terminer l’enregistrement de son nouvel album qui paraîtra le 20 mars. Un opus dans lequel la guitare n’est aucunement mise à contribution. Certaines des chansons qui s’y trouvent prennent un tout nouveau sens avec le décès récent de son père, Marcel.  

Sur cette nouvelle offrande musicale, le piano devient l’instrument de prédilection. « J’ai réappris à jouer différemment de cet instrument. Je travaillais mon oreille. Ce n’est pas la dextérité qui compte », tient-il à préciser. « Ce ne sont pas pour autant des chansons aux arrangements musicaux dépouillés. J’en joue comme je le fais pour la guitare. J’amène de nouvelles couleurs d’accords. »

Les chansons se veulent inspirées par de nombreux voyages qu’il a effectués au cours des dernières années, dont un en Éthiopie. Elles abordent des thèmes tels que la religion, le racisme et l’Internet pour ne nommer que ceux-ci. Fait assez intéressant, elles ont toutes été écrites à Los Angeles. « Ça m’a bien servi de sortir de mon patelin. J’avais une meilleure vue d’ensemble. »

En sabbatique dans les deux dernières années, Louis-Jean Cormier n’a pas chômé pour autant. En effet, il a collaboré à la musique du film Kuessipan, entièrement tourné à Sept-Îles et à Uashat mak Mani-Utenam, et aussi à un spectacle du Cirque du Soleil autour des chansons d’Harmonium.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des