Centraide fait la promotion de trois fonds d’aide pour le milieu communautaire

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Centraide fait la promotion de trois fonds d’aide pour le milieu communautaire
Josée Mailloux est directrice générale de Centraide Haute-Côte-Nord Manicouagan, organisme qui fait la promotion de trois fonds d'aide pour le milieu communautaire.

Les organismes ont jusqu’au 31 juillet pour déposer une demande au Fonds d’urgence pour l’appui communautaire (FUAC) de 350 M$, annoncé par le gouvernement du Canada ces dernières semaines dans le contexte de la crise de la pandémie de COVID-19.

C’est ce que vient de confirmer Centraide Haute-Côte-Nord Manicouagan, qui agit comme mandataire de ce fonds dont l’objectif est de soutenir la capacité des organismes communautaires dans leur offre de services de première ligne aux familles et aux personnes vulnérables. Une somme de 174 611 $ est disponible sur le territoire.

Dans un communiqué, la directrice générale de Centraide, Josée Mailloux, explique ainsi les critères d’admissibilité pour le soutien d’activités :

  • Répondre à un besoin urgent d’inclusion sociale ou d’amélioration de conditions de vie causé par la COVID-19
  • Desservir une ou plusieurs populations vulnérables pendant la crise
  • Pouvant être réalisées dans un court délai (de la date de signature au 31 mars 2021) avec un budget réaliste ;
  • N’ayant pas obtenu des fonds visant à couvrir des coûts auprès d’un autre intermédiaire, d’un autre programme fédéral d’intervention lié à la COVID-19 ou d’une source différente.

Les demandes seront analysées en continu jusqu’au 31 juillet par un comité qui formulera ensuite ses recommandations à Centraide. Les organismes non associés à Centraide peuvent également déposer une demande de financement.

Pour obtenir le formulaire de demande et s’informer du cadre de référencement, on se rend sur le site Internet de Centraide Haute-Côte-Nord Manicouagan en cliquant ici.

Deux autres fonds

Par ailleurs, Centraide dispose aussi du Fonds d’urgence COVID-19 pour appuyer les efforts des organismes communautaires essentiels et de première ligne pour les personnes vulnérables en cette période de pandémie. Constitué de dons provenant d’individus et d’entreprises de la Manicouagan et la Haute-Côte-Nord depuis la mi-mars, il renferme actuellement 68 261 $.

Pour être admissibles au fonds, les demandes doivent être en lien direct avec la situation pandémique et avoir des conséquences humaines et matérielles pour les organismes en raison du contexte.

« Les demandes sont examinées en continu jusqu’à la fin de la crise ou à épuisement du fonds le cas échéant. Les organismes non associés à Centraide peuvent également déposer une demande d’aide », indique-t-on dans le communiqué. Là aussi, le formulaire et le cadre de référence sont disponibles sur le site Internet.

La Fondation Lucie et André Chagnon offre également un soutien financier de 2,5 M$ aux Centraide du Québec, toujours en lien avec la pandémie. Dans ce cas-là, il est question d’appuyer des projets jeunesse, notamment pour « rejoindre les jeunes isolés et marginalisés et à leur offrir un soutien pédagogique et psychosocial leur permettant d’aborder, entre autres, la poursuite de leurs études et d’amorcer la rentrée scolaire 2020-2021 avec le maximum de chances de réussite ».

Les organismes répondant aux critères d’admissibilité ont déjà été contactés. L’analyse des demandes reçues doit commencer le 22 mai et les organismes et projets soutenus dévoilés en juin. Une somme de 14 000 $ est disponible sur le territoire de Centraide Haute-Côte-Nord Manicouagan.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des