Une campagne de financement différente pour La Vallée des Roseaux

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Une campagne de financement différente pour La Vallée des Roseaux
Claire Tremblay a accepté la présidence d’honneur de la campagne de financement 2020-2021 de La Vallée des Roseaux. La photo à sa gauche est celle de son conjoint, Daniel Asselin, décédé à la maison de soins palliatifs en novembre 2018. Photo archives

Nécessité est mère de l’invention, affirme le dicton. En ces temps de crise, La Vallée des Roseaux n’a pas le choix d’innover pour sa campagne de financement 2020-2021 et sort ainsi des sentiers battus afin d’aller chercher l’argent indispensable pour la poursuite de ses opérations.

Fini donc les grands rassemblements ou les soirées philanthropiques. Pour l’instant, c’est plutôt la distanciation physique qui mène. « La Vallée des Roseaux souhaite modifier ses activités plutôt que de les annuler », a d’ailleurs soulevé la secrétaire du conseil d’administration, Josée Girard.

La campagne de financement s’est donc amorcée par une grande récolte de canettes et de bouteilles, qui a permis à la maison de soins palliatifs d’amasser rien de moins que 30 000 $.

Pandémie oblige, la grande soirée vins et fromages de l’organisme a dû prendre une autre tangente. La Vallée des Roseaux a donc transformé cet événement majeur en vendant, au coût de 150 $, des boîtes vins et fromages avec trois vins, autant de fromages, des charcuteries et un confit d’oignon concocté par la directrice générale de la maison, Marie-Ève Plante.

Le produit, destiné pour la fête des Pères, a si bien fonctionné que 300 boîtes se sont rapidement écoulées, a fait valoir le président du conseil d’administration, Dany Belzile. La vente se poursuit donc, même si les nouvelles boîtes ne seront peut-être pas livrées pour la fête des Pères.

Un message de reconnaissance

La présidence de cette nouvelle campagne de financement a été confiée à Claire Tremblay, qui a connu la douleur de perdre son conjoint du cancer il y a 18 mois et qui avait organisé un an plus tard une vente des vêtements du défunt au profit de La Vallée des Roseaux.

« Il est important pour moi, à la mémoire de mon conjoint, de transmettre ce message de reconnaissance en assumant cette présidence d’honneur », a confié Mme Tremblay, qui s’est fixée un objectif de 300 000 $, nettement plus bas que les montants précédents, « mais qui tient compte du climat d’incertitude », de préciser Dany Belzile.

Pour arriver à cet objectif, la maison de soins palliatifs de Baie-Comeau a revu sa formule de don planifié. Auparavant, la formule du don à chaque mois était l’affaire de quelques entreprises, qui proposaient aux employés intéressés la retenue à la source.

Dorénavant, tous les citoyens pourront se prévaloir de ces dons planifiés, par retrait bancaire. Autour de 20 000 lettres partiront dans les prochains jours pour en faire la proposition aux résidents de la Manicouagan. Ces derniers pourront également, bien sûr, faire un don unique plutôt que par prélèvement bancaire.

Au courant de l’année, La Vallée des Roseaux dévoilera sa vision de chacune des activités de financement, qui seront adaptées aux mesures sanitaires en vigueur à ce moment-là. Ainsi, la Randonnée Vélo-Vallée aura bien lieu en septembre, mais il n’y aura pas de trajet sur la route 138. Les détails restent à peaufiner.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des