Le Village forestier d’antan rouvre ses portes

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Le Village forestier d’antan rouvre ses portes
Marie-Pier Cloutier est fébrile à l approche de l ouverture du Village forestier d antan pour une saison qui, comme elle le dira, a bien failli avorter. Photos Association forestière Côte-Nord

Après avoir été à un cheveu de déclarer forfait pour sa saison 2020, le Village forestier d’antan de Franquelin rouvrira ses portes le 4 juillet, grâce en bonne partie à un soutien financier de 10 000 $ de l’Association forestière Côte-Nord.

« Le partenariat nous donne une chance de foncer », souligne Marie-Pier Cloutier, coordonnatrice de l’attraction touristique, en rappelant dans un communiqué que « la perte des revenus des croisiéristes et des groupes de visiteurs en cette année COVID-19 mettait en péril la saison touristique. »

Une telle option était d’autant plus déplorable que le Village forestier d’antan développe cette année une nouvelle offre d’hébergement en camps prospecteur prêt-à-camper, en plus d’une activité d’initiation à la pêche et des rendez-vous de plein air avec l’entreprise Attitude Nordique.

Au cours de la saison, d’autres activités en lien avec le milieu forestier seront aussi proposées. On peut penser à la randonnée pédestre avec interprétation et à la fabrication d’herbier en famille.

Lors de la réouverture du début de juillet, seules les visites régulières du centre d’interprétation seront offertes, mais le reste suivra rapidement. L’Association forestière Côte-Nord aura un kiosque sur place où, souligne sa directrice, Marie-Eve Gélinas, il sera question de la foresterie moderne. Cela viendra ajouter à la thématique du site sur la vie en forêt d’autrefois.

Outre les 10 000 $ qui lui ont déjà été versés pour assumer une partie du salaire de sa coordonnatrice, le Village forestier d’antan est en attente d’une confirmation d’aide financière provenant du nouveau fonds de soutien à l’industrie touristique, géré par ID Manicouagan. Sa demande se chiffre à 25 000 $, soit le maximum permis.

L’organisme a également obtenu un montant de 15 000 $ d’Emplois d’été Canada pour l’embauche de quatre étudiants.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des