Motocross : le jeune Matt Lemieux se signale sur la scène provinciale

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Motocross : le jeune Matt Lemieux se signale sur la scène provinciale
Le jeune Matt Lemieux vit une belle expérience cet été en prenant part aux épreuves du Challenge Québec de motocross. Photos courtoisie Marc André Lemieux

Stéphane Boisseau, une légende dans le monde du motocross dans la région, met tranquillement fin à sa carrière sur la scène provinciale, mais la relève se montre déjà le bout du nez. Le jeune Matt Lemieux, six ans, vient d’entreprendre la sienne et il se signale déjà dans le Challenge Québec de motocross.

« L’an dernier, on a fait les deux dernières courses de la saison, pour essayer. Cette année, on fait la saison au complet », a lancé le père du jeune garçon, Marc André Lemieux, qui doit donc concilier vacances familiales et déplacements du petit coureur.

En effet, à part l’épreuve de Desbiens du 19 juillet, les six autres courses du Challenge Québec ont lieu dans des localités entre Québec et Montréal, avec une dernière course à Mirabel le 13 septembre. À partir de Baie-Comeau, les déplacements sont donc assez longs.

Après quatre épreuves, Matt occupe le neuvième rang dans la catégorie 50 cc 5-6 ans et le quatrième échelon dans le 50 cc Open. Il s’est notamment fait connaître à Sainte-Julie, troisième tranche du championnat, en se classant 3e dans la 2e des 3 courses au programme dans le 50 cc Open.

« On ne savait pas vraiment à quoi s’attendre parce que Matt n’avait jamais fait de courses avant la fin de l’an passé, mais on voit une belle progression en course et dans l’apprentissage de la moto », soutient M. Lemieux

« Les chutes, c’est maintenant derrière lui, il n’en fait plus. Et les départs, qui étaient une catastrophe l’an passé, c’est aujourd’hui l’une de ses forces. Il gagne des positions avec ses bons départs », ajoute celui qui a encore trois voyages à faire d’ici la fin du championnat.

Pas de background

Matt a évidemment tout le support nécessaire de sa famille pour ses compétitions, mais il ne peut pas compter sur un bagage d’expérience du paternel, qui a bien fait un peu de motocross, mais dans un but purement récréatif. Heureusement, il a de bonnes connaissances en mécanique.

«  Je ne suis pas comme Stéphane (Boisseau), je n’ai pas de background là-dedans, mais Matt est un petit garçon qui a toujours été très à l’aise sur deux roues, que ce soit en vélo ou en moto. Là, on s’amuse en grandissant », fait valoir Marc André Lemieux, qui joue, entre autres tâches, le rôle de mécano pour son fils.

La monture de fiston a subi quelques bris mécaniques lors des premières courses de la saison, problèmes qui sont heureusement derrière lui. Toutefois, ces pépins, pour les régler, il faut mettre la main à la poche. « On avait prévu un certain budget pour faire la saison, mais on devra probablement le réviser à cause de ça », conclut le papa.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des