Place publique : Baie-Comeau s’apprête à franchir une autre étape

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Place publique : Baie-Comeau s’apprête à franchir une autre étape
Voici une esquisse de la future place publique du centre-ville du Plateau. Photo courtoisie

La Ville de Baie-Comeau se prépare à adopter un règlement d’emprunt au montant de 1 827 500 $ en vue de l’aménagement d’une place publique au centre-ville du Plateau en 2021. Il s’en est même fallu de peu pour que le processus s’enclenche lors de la séance du conseil municipal du 21 septembre.

En effet, un avis de motion visant l’adoption du règlement était inscrit à l’ordre du jour, mais finalement, le conseil municipal a décidé de passer outre, préférant poursuivre les discussions en comité de travail.

« On se donne un 30 jours additionnel. Ça va revenir à l’ordre du jour de la séance d’octobre », a souligné le maire Yves Montigny, rappelant qu’il a fait de la revitalisation du secteur du Plateau un engagement électoral et que la future place publique en est certes la pièce maîtresse.

Selon lui, la rue Bossé a été le théâtre de l’ouverture de quelques commerces qui créent de l’achalandage ces dernières années, mais il considère que sur la rue de Puyjalon, « il y a un coup à donner » puisque le nombre de locaux vides y est élevé. C’est sur un terrain vacant de cette artère où doit être aménagée la place publique.

Le financement

Le report du processus d’emprunt doit également permettre l’obtention de certaines autorisations gouvernementales.

Tout en refusant de confirmer l’obtention éventuelle d’une aide financière pour la réalisation du projet de place publique, M. Montigny a tout de même souligné que la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, tient à faire l’annonce de tous les projets inscrits dans l’un de ses programmes de subventions.

« On va le travailler encore pour un mois, ce projet-là. On va essayer d’attacher le mode de financement, mais il faut avancer. C’est trop important et Baie-Comeau en a vraiment besoin. »

Fait à noter, la municipalité pourrait aussi choisir d’adopter le règlement d’emprunt tout en poursuivant sa recherche de financement. Si ses démarches demeurent vaines, elle pourrait ne jamais emprunter l’argent finalement.

Rappelons que dans la première mouture du projet de place publique, l’investissement requis était évalué à 800 000 $. Le dossier a été considérablement bonifié, ce qui a fait bondir les coûts. Une portion de 20 % de la facture serait assumée par les contribuables et la différence par des programmes gouvernementaux.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Raphaël Hovington
Raphaël Hovington
1 mois

L’avènement de cette place sera bénéfique pour le centre-ville du Secteur Mingan. Le Plateau a besoin de cet espace pour devenir un lieu convivial et créer une nouvelle force d’attraction afin de relancer l’économie de ce centre-ville.