Le Centre des arts dévoile sa programmation 2021

Photo de Julien-Pierre Desmeules-Paré
Par Julien-Pierre Desmeules-Paré
Le Centre des arts dévoile sa programmation 2021
Marc Rochette, vice-président, Marielle-Dominique Jobin, directrice générale et artistique, et Frédérike M.Wagner, agente de communication et de développement, sont heureux de pouvoir annoncer la programmation hiver-printemps 2021.

L’option de rester enfermé dans la maison ne vous intéresse guère ? La demi-programmation hiver-printemps 2021 du Centre des arts de Baie-Comeau répondra peut-être à vos besoins en offrant 18 spectacles pour tous les goûts et pour tous les âges, dans le respect des mesures de salubrité exigées.

« Nous sommes privilégiés d’avoir encore des salles de spectacle ouvertes. C’est assez inédit présentement, on doit se considérer chanceux et ne pas oublier ce privilège. Encourager son diffuseur local fait aussi partie de la vague d’achat local », a lancé d’entrée de jeu Marielle-Dominique Jobin, directrice générale et artistique du Centre des arts de Baie-Comeau.

Les mélomanes seront contents d’apprendre que le lancement de cette saison se fera le 24 janvier avec la compositrice et interprète Marie-Pierre Arthur qui viendra présenter son nouvel album Des feux pour voir, nominé comme album de l’année au dernier gala de l’ADISQ.

Le 9 février, Le P’tit Belliveau, artiste originaire de la Nouvelle-Écosse, présentera son album Greatest Hits Vol. 1 de style folk-country aux couleurs électro dans l’Espace Alcoa.

Le spectacle familial d’Ari Cui Cui intitulé Garde le sourire! aura lieu début mars dans une formule complète et aura comme objectif de montrer aux enfants comment reconnaître ses propres émotions.

La grande soprano Marie-Josée Lord sera à Baie-Comeau le 8 mars avec son spectacle Femme, dans lequel elle parlera des femmes de sa vie à travers des présentations et de formidables interprétations.

Le 28 mars aura lieu le spectacle TOM qui suggère 15 courts films inspirés de l’univers de Tom Waits. Des chansons interprétées par Brigitte St-Aubin, Éric Goulet et Alexis Martin.

Théâtre

Il faudra attendre le 3 février pour voir la première représentation d’une pièce de théâtre. Il s’agira de la pièce 21 de la production 7 millimètres qui met en vedette Zoé et Sara, une intervenante et une jeune placée dans un centre jeunesse.

Le 11 février, la pièce Le petit avare d’Anne Bernard-Lenoir offrira une initiation au monde de Molière accompagné par des textes humoristiques en alexandrins.

Pour terminer le mois de février, la pièce Lou dans la nuit, un spectacle d’éclairage et de mise en scène adaptés pour les enfants du primaire.

Les amateurs d’humour pourront assister à la pièce Des cailloux plein les poches. Dans cette pièce, Jean-Michel Anctil et André Robitaille, des maîtres de l’improvisation, interpréteront, à eux seuls, une quinzaine de personnages.

King Dave, une pièce d’Alexandre Goyette qui a inspiré le film du même nom réalisé par Podz, sera présentée à la mi-mars.

Il faudra attendre la fin avril pour assister à la dernière pièce de théâtre pour les enfants et les parents, soit la pièce La légende de Barbe d’Or.

Humour et autres

Une première représentation humoristique aura lieu début février avec Guillaume Pineault avec son spectacle Détour, il sera suivi en mars de Yannick De Martino et de Guy Nantel. Rappelons que le spectacle de Guy Nantel sera présenté sur trois jours afin de respecter les mesures de distanciation dans la salle.

La formule Le Show Caché est offerte par le Centre des arts depuis 2017 et met en vedette des artistes mystère dans des disciplines artistiques mystère. Le tout sera présenté le 7 février.

La troupe de cirque Machine de Cirque sera en ville le 27 février et les acrobates réaliseront des acrobaties et interprèteront des pièces musicales à l’aide d’une musicienne multi instrumentiste. Deux représentations scolaires seront offertes pour les élèves du secondaire.

Finalement, deux spectacles de danse seront accessibles aux amateurs. Premièrement, le spectacle Sous la feuille de Josuée Beaucage et Ariane Voineau présente un compte raconté en douceur et offrant une immersion dans l’univers de leur création. Le spectacle de danse Love me tender présenté par Cas public, spectacle chouchou du Centre des arts de Baie-Comeau, offrira en fin mars une performance dans laquelle les interprètes sont à la fois spectateurs et participants.

Bilan de la saison automnale

Vingt spectacles étaient proposés lors de cette programmation et un seul a été annulé pour des raisons logistiques. Prêt de 2 400 entrées ont été enregistrées jusqu’à présent avec une moyenne de 100 spectateurs par évènement. Deux spectacles scolaires, proposés aux écoles primaires, ont été un franc succès dans le contexte pandémique.

« C’était assez étonnant de constater que l’humour n’a pas réussi à atteindre les objectifs cet automne », explique Mme Jobin en précisant que les spectacles adressés à un public familial ont été les plus populaires.

La directrice précise que la santé financière de la corporation n’est pas inquiétante considérant le fait que des aides d’urgences ont « été franchement la bienvenue ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires