Le tourisme culturel promis à un bel avenir dans la Manicouagan

Par Charlotte Paquet 1:00 PM - 09 septembre 2021
Temps de lecture :

Tourisme et Croisières Baie-Comeau, dont on aperçoit la directrice générale, Reina Savoie-Jourdain, s’associe à la Corporation église Sainte-Amélie et à la Corporation du Phare de Pointe-des-Monts pour la réalisation d’un projet visant à doter la Manicouagan d’un plan de développement de l’offre en tourisme culturel.

Trois organisations deviennent partenaires d’un projet de mutualisation en muséologie et en tourisme culturel qui permettra de doter la MRC de Manicouagan d’un plan de développement de l’offre en tourisme culturel et ainsi bonifier l’expérience des touristes à partir de ce qui les fait vibrer.

« Aujourd’hui, les gens qui voyagent veulent apprendre, connaître et découvrir les régions qu’ils visitent », souligne Reina Savoie-Jourdain, directrice générale de Tourisme et Croisières Baie-Comeau, l’un des organismes impliqués avec la Corporation église Sainte-Amélie à Baie-Comeau et la Corporation du Phare de Pointe-des-Monts à Baie-Trinité.

Les touristes sont beaucoup à la recherche d’informations de nature historique, patrimoniale et identitaire. Selon Mme Savoie-Jourdain, ils veulent savoir « qu’est-ce que coule dans vos veines, qu’est-ce qui crée votre identité ».

Le projet de trois ans permettra de mieux faire rayonner la Manicouagan et de mettre en lumière ses richesses, poursuit-elle, tout en rappelant que l’église Sainte-Amélie et le Phare de Pointe-des-Monts sont deux biens classés en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

Un coordonnateur ou une coordonnatrice en muséologie et tourisme culturel sera embauché cet automne. Cette personne sera sous la direction générale de Tourisme et Croisières Baie-Comeau et partagera son temps entre les trois partenaires.

Une partie son mandat sera l’amélioration de la gestion et la mise en valeur du patrimoine des deux institutions muséales. À cela, il faut ajouter la conception et le déploiement d’un plan de l’offre en tourisme culturel de la Manicouagan, incluant le projet de Maison du premier ministre Brian Mulroney avec la collaboration de ses instigateurs.

« Le volet Maison du premier ministre, on travaille beaucoup à le mettre au monde et on est à quelques pas de le réussir », assure Reina Savoie-Jourdain.

Un budget de 230 000 $

Doté d’un budget de près de 230 000 $ répartis sur les trois prochaines années, le projet de mutualisation est rendu possible avec le soutien financier de plusieurs bailleurs de fonds.

Le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation met la part du lion avec une somme de 121 600 $ provenant du Fonds région et ruralité, tandis que la Société du Plan Nord y va avec 30 000 $ issus du Fonds d’initiatives nordiques.

Par l’entremise de l’Entente de développement culturel, le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Baie-Comeau injectent aussi 30 000 $ chacun. Enfin, les trois organismes mettent 18 000 $.

Fait à noter, Innovation et développement Manicouagan contribue aussi au projet par son soutien technique.

Saison touristique

Alors que se termine une saison touristique du tonnerre dans la Manicouagan et sur l’ensemble de la Côte-Nord, la directrice générale de Tourisme et Croisières Baie-Comeau s’en réjouit d’autant plus avec la concrétisation de ce projet de partenariat. « Les trois organismes ensemble, on a réussi un tour de force de s’unir comme ça », a déclaré celle qui a vu l’achalandage au bureau d’accueil touristique de Baie-Comeau bondir de 54 % cette année.

« Ça continue, ça n’arrête pas. Par rapport à l’an passé, c’est toujours au-delà », souligne avec entrain Mme Savoie-Jourdain en faisant référence aux visiteurs en septembre.

D’ailleurs, un petit détour par le parc des Pionniers en pleine heure de dîner, mercredi, a permis au journal Le Manic d’identifier sans problème la présence de quelques groupes de touristes, souvent avec l’appareil photo en main pour immortaliser la magnifique vue sur le fleuve.

Partager cet article