Un groupe de pirates informatiques russes derrière l’attaque contre Aluminerie Alouette

Par Vincent Rioux-Berrouard 2:49 PM - 09 mars 2022
Temps de lecture :

Photo Aluminerie Alouette

Le groupe de pirates informatiques russes Conti serait le responsable de l’intrusion dans le réseau informatique d’Aluminerie Alouette.

Sur la page Web du groupe, ils affirment avoir rendu disponible 20 % des documents volés.

Le 25 février, la plus grande aluminerie des Amériques a été frappée par une panne majeure de l’ensemble de ses systèmes informatiques.

Le groupe Conti a pris position en faveur de la Russie dans le conflit entre ce pays et l’Ukraine.

Selon le Centre canadien pour la cybersécurité, le groupe Conti « est considéré comme l’un des groupes les plus impitoyables et dévastateurs, car il cible souvent des hôpitaux, des réseaux médicaux et d’autres services essentiels. »

Les enquêtes toujours en cours

Du côté d’Aluminerie Alouette, on affirme qu’une enquête approfondie est toujours en cours, mais que les observations préliminaires ont révélé que certaines données d’employés auraient pu être compromises.

« Dès lors, l’entreprise a confirmé à l’ensemble de ses employés, retraités et ex-employés qu’un service de surveillance et de protection de crédit leur était offert gratuitement. Si ce n’est déjà fait, tous recevront sous peu une lettre à cet effet », indique l’entreprise par courriel.

En parallèle à l’enquête interne d’Alouette, une enquête policière est en cours. L’entreprise septilienne affirme traiter cette situation « avec sérieux et diligence et déploie toutes les mesures requises pour en réduire l’impact auprès des personnes potentiellement touchées. »

Aluminerie Alouette confirme également que les opérations se poursuivent normalement et de manière sécuritaire.

Capture d’écran

Partager cet article