L’adieu déchirant du père des Mani-courses

Par Charlotte Paquet 6:00 AM - 08 juin 2022
Temps de lecture :

Après 10 ans, Gaétan Simard (à droite) tourne la page sur les Mani-courses, une formule destinée à faire bouger les familles. Par contre, il compte bien s’investir dans le retour de la Foulée d’automne en septembre.

Les Mani-courses ne sont plus. Leur grand manitou, Gaétan Simard, tourne la page sur cette formule implantée dans la Manicouagan en 2009 afin de faire bouger les familles. Son cœur est lourd et sa décision le déchire littéralement, mais il se devait boucler la boucler face à l’impressionnante gymnastique familiale nécessaire avec deux fils qui performent sur la scène provinciale en athlétisme.

Juste pour vous dire, quand je l’ai eu au téléphone en fin d’avant-midi vendredi, il roulait en direction de Montréal avec celle qui l’a toujours appuyé dans l’aventure des Mani-courses, sa conjointe Nathalie Doré, et son benjamin, Liam.
Ce dernier était attendu au Gala du Réseau du sport étudiant du Québec, d’où il est reparti avec le trophée de l’élève de cinquième secondaire ayant le mieux concilié sports et études. Dès la fin de l’événement, la petite famille a roulé de nuit pour revenir à Baie-Comeau où, le soir même, Liam participait à son bal des finissants.

« Mon horaire est cordé pour l’été », illustre le papa de Liam et Justin, qui entraîne aussi les membres du club d’athlétisme de Baie-Comeau en plus d’avoir une vie professionnelle plus exigeante depuis quelque temps.

En 2019, avant que la pandémie ne bouscule la vie de tous, les Mani-courses ont souligné leurs 10 ans avec exceptionnellement 10 rendez-vous au programme. C’était plus que les 7 à 8 courses habituelles dont le calendrier s’amorçait avec La Débâcle, au parc des Pionniers à Baie-Comeau lors de la fin de semaine de la fête des Mères en mai, et se terminait avec La Bécoski, en octobre dans les sentiers du club Norfond.

« Un beau bébé »

« C’est un beau bébé que j’avais, les Mani-courses. J’ai 30 ans de bénévolat, mais ç’a été mon sommet. On avait des p’tits pouts de 2, 3 ans qui faisaient le 1 km. C’était magique », se souvient avec bonheur celui qui a toujours misé sur l’aspect familial de ces courses et sur le faible coût d’inscription.

Gaétan et Nathalie ont tout donné pendant 10 ans avec la collaboration de leur progéniture. Dans l’auto, Liam s’intègre à la conversation. « Les Mani-courses, c’est une affaire de famille. On arrivait vers 6 h le matin. On mettait les barres tendres et les bouteilles d’eau », se remémore le jeune homme qui joindra le club d’athlétisme de l’Université de Sherbrooke à la fin de l’été, pendant que son frère Justin fait déjà partie de celui de l’Université Laval.

« Les enfants ont grandi à travers les Mani-courses. Ç’a été une belle opportunité pour eux d’aimer le sport, mais aussi de bouger et d’être actifs. On était cohérents avec la philosophie des Mani-courses, d’être en famille et de bouger », glisse Nathalie, qui ajoutera que la famille a aujourd’hui de nouveaux projets.

Gaétan aurait bien aimé passer le flambeau de l’organisation à un autre groupe qui aurait poursuivi avec la même philosophie de base, mais il n’a pas trouvé.

De fabuleux souvenirs resteront gravés dans la mémoire du grand organisateur et des siens, mais aussi pour bien des coureurs qui ont vécu toutes sortes d’émotions au fil des ans. Même pour moi qui ai participé à quelques courses.

C’est confirmé

Le dimanche 5 juin, Gaétan Simard s’est finalement décidé à publier sur la page Facebook des Mani-courses quelques lignes confirmant à tous que la belle aventure prenait fin. Depuis plusieurs semaines, il y songeait, mais son cœur se serrait à cette idée et il reportait sa publication.

« C’est peut-être une coïncidence que tu m’appelles, le dernier coup de pied que j’avais besoin, m’a-t-il dit vendredi. Le post est fait, je vais le mettre en fin de semaine. »

La page Facebook demeurera active afin de permettre aux nostalgiques de revoir les magnifiques photos publiées au fil des ans.

Gaétan et Nathalie, les coureurs et les familles de la Manicouagan vous disent un énorme merci pour vos 10 ans d’engagement. Vous leur avez fait vivre de beaux moments. Vous avez été des générateurs de souvenirs. Que le meilleur vous accompagne pour la suite!

Partager cet article