Franquelin s’apprête à célébrer ses 100 ans

Franquelin s’apprête à célébrer ses 100 ans

Jean-Émile Valois, Josée Paquet, Roger Levesque (président), Ginette Plante, Richard Bélanger et Sandra Grenier Cyr forment le comité organisateur des fêtes du centenaire de Franquelin. Photo courtoisie

Franquelin – Cette année, Franquelin fêtera ses 100 ans et de nombreuses activités sont au programme tout au long de l’année pour mettre en valeur le passé forestier de la localité.

« Ça s’en vient. Les gens en parlent pas mal et ils ont hâte que ça commence », a confié la porte-parole du comité organisateur, Ginette Plante. Cette dernière souligne que les activités sont réparties sur toute l’année, « afin de maintenir l’intérêt et pour ne pas brûler les bénévoles ».

Les Franquelinois ont encore un peu de temps à patienter car les festivités s’amorceront en force le 23 juin, durant la Fête nationale. Le village recevra d’ailleurs pour l’occasion la visite d’Irvin Blais, figure bien connue de la musique country au Québec.

Ça se poursuit la semaine suivante, lors de la Fête du Canada, avec entre autre un grand feu d’artifice communautaire. Lors du week-end du 21 et 22 juillet, il sera possible de visiter les installations de la centrale hydroélectrique de la rivière Franquelin.

Journée familiale

Lors de la journée du 11 août, au tour des compétitions familiales d’être à l’honneur. Ces compétitions (sciotte, lancer du crochet, souque à la corde, notamment), sont bien sûr liés à la foresterie, activité à l’origine du village.

Le souper des retrouvailles se tiendra deux semaines plus tard, soit le 25 août. D’autres activités ont lieu en septembre, octobre en novembre.

En décembre, si la météo collabore, Franquelin plongera de nouveau dans le bon vieux temps avec une journée de promenade en snowmobile. « Comme les opérations forestières se faisaient souvent en hiver, on a voulu qu’il y ait des activités hivernales dans la programmation », a indiqué Mme Plante en ajoutant que dans chaque activité, « il y a toujours un volet historique en lien avec le village ».

Les festivités des 100 ans de Franquelin prendront fin avec l’année. Il y aura ainsi une messe de Noël d’antan le 24 et une soirée de clôture le 31 décembre.

Un peu d’histoire

Même si quelques tentatives d’implanter des opérations forestières ont eu lieu au tout début du siècle dernier, l’histoire de Franquelin comme on la connaît s’amorce en 1918, avec l’arrivée de la Franquelin Lumber and Pulpwood Company, dirigée par William Eshbaugh, ex-bras droit du propriétaire de l’île d’Anticosti, Henri Menier.

Eshbaugh est à l’époque à l’emploi du colonel Robert McCormick, grand patron du Chicago Tribune et du New York Daily News, qui a désespérément besoin de bois pour ses journaux.

L’exploitation forestière règnera en roi et maître sur la petite localité jusqu’au tournant des années 50. Aujourd’hui, Franquelin compte environ 300 résidents permanents et autant de saisonniers.

Poster un Commentaire

avatar